Quelques éléments-clés de l'APCS

L’Approche Psycho-Corporelle-Spirituelle

 

1)   La responsabilité de soi et son Intégrité

L'APCS permet à la personne de se responsabiliser en toute intégrité, de prendre sa vie en main et s’éveiller à son potentiel de guérison dans un climat de simplicité, de confiance, de non-jugement, d’amour-compassion, de respect et de croyance en ses propres ressources intérieures, et ce en toute conscience.

Selon cette approche, il est NÉCESSAIRE de se réapproprier de nos expériences en toute intégrité... pour avancer Vers la Guérison... sinon, le déni, la déresponsabilisation met un frein à notre cheminement personnel et spirituel. Cela demande de s'éloigner de notre orgueil et de de se rapprocher davantage de l'humilité. L'intégrité est nécessairement liée à «nos propres valeurs»… à qui nous sommes vraiment… et pas ce que les autres voudraient que l’on soit… Être avec ce qui EST… ce qui nous habite en toute honnêteté.

Chaque personne est responsable de sa vie.  La personne doit réaliser qu'elle est libre de faire les choix qui se posent dans sa vie.  Dans ce principe, la personne a toujours le choix et le pouvoir sur sa vie. Nous sommes donc à l'opposé de la victimisation. Ici, peut importe les traumatismes vécus, la personne n'est pas victime de son passé et possède le pouvoir de choisir ce qu'elle en fait.

2)    La «Présence Consciente» et «Espace vital» (son territoire personnel)

Dans cette approche on travaille avec la «Présence Consciente»  et l'«Espace Vital» (son territoire personnel) qui est une habilité essentielle dans un processus thérapeutique pour bien s’enraciner dans l’ Ici & Maintenant, et  délimiter de façon saine son territoire tout en délaissant l’aspect défensif devenu nocif pour soi. 

Développer une certaine qualité de présence permettant de mieux gérer et respecter ses besoins et son «Espace vital» à chaque moment dans la relation.

Guérir signifie que nous devons être enraciné dans le présent. C'est dans le présent que l'on vit... c'est dans le présent que l'on guérit... Dans la conscience de l'instant présent, intégrer  ce qui est... pour pouvoir créer le futur que nous désirons... Nous avons donc le choix, celui de Guérir... ou de Dépérir...

3)   L' «Audace d'Être Soi » (Unicité/Beauté cachée de la personne)

Selon cette perspective, chaque être humain est unique en soi.   Il  a sa propre couleur.  La reconnaissance de cette «unicité» est primordial dans le processus évolutif. À travers la souffrance, nous allons pointer la «beauté cachée» de la personne pour aider l'accès à l'«AUDACE D'ÊTRE SOI». 

C’est toujours le client qui décide… Il ne fera jamais rien qui ne veule faire. Il est son propre Maître .  Il doit apprendre à écouter son corps pour être en mesure de saisir ce qu’il a à faire  » Ici & Maintenant » pour avancer dans son processus thérapeutique.  Le thérapeute est plutôt là comme guide-accompagnateur, l’aidant à se découvrir, se Re-Connaître, se faire confiance, se ressourcer et se guérir…

Lors de l'apprivoisement et l'intégration de la souffrance, la personne pourra être en connexion avec son Essence divine.  On attache  donc une grande importance a tout ce qui peut contribuer à rendre la vie plus personnelle, plus authentique ce qui se reflète souvent dans le choix des relations sociales et amicales, de carrière, de vêtements, de coiffures, d’activités, etc.

4) La désidentification est une notion importante pour redécouvrir ce que nous sommes vraiment en profondeur.  Nous sommes beaucoup plus que nos comportements, nos expériences, nos blessures...

5) La notion de plaisir prend une place prépondérante dans cette approche. Aider les personnes à redécouvrir et réinstaller cet élément essentiel dans leur vie, tout en honorant leur aspect féminin et leur aspect masculin. Devenir ainsi, des Vivants, des Vivantes à part entière.

6) La célébration fait partie inhérente de l'APCS. Célébrer pour signifier un Pas-Sage important par la créativité qui apparaît de façon naturelle crée un ancrage. Le moindre petit pas comme les pas de géants sont soulignés. Être fier du Travail que l'on accomplie...  En célébrant, la vie se fraye un Chemin à travers la douleur consciente comme dans  la joie présente.

7)  La sexualité sacrée   est la communion de la spiritualité à la sexualité.  Une sexualité qui remet le corps en son centre, à travers une belle présence qui le libère, pour lui rendre toute son intelligence, sensorielle,  relationnelle et spirituelle.  Elle permet alors de découvrir que le corps est un temple sacré que l'on doit le respecter et l'honorer dans toute sa splendeur.  Relier le sexe au cœur divin, est source de guérison profonde.

8) Le travail énergétique est d'appoint pour enrayer les blocages énergétiques et installer un bien-être psycho-corporel-spirituel.

9) Le contact avec l'intuition est constamment privilégié car il est en lien avec notre Essence Divine, elle est donc une lumière qui apporte la clarté intérieure, nous guide et nous aide à prendre des décisions et à agir concrètement.

 10)  Le «Travail d’Intégration», la «Méditation» & l'«Expansion de la Conscience»

Dans cette perspective, la priorité est accordée à l'expérience subjective intérieure et personnelle qu'une personne peut vivre. Au lieu de considérer les émotions (négatives) comme des entraves à absolument éviter ou pacifier, il nous est proposé quand cela est possible, de les accueillir et même de s’en servir comme tremplin pour se propulser vers notre objectif, accueillir ce qui est... sans jugement... en toute conscience pour se diriger vers  la guérison...  Avec cette pratique de transmutation, les émotions « négatives » deviennent constructives, donc positives et source de dynamisme de vie. Ainsi la colère peut se dissoudre et renforcer l’acceptation, l’empathie, la compassion, la joie,…

Le «Travail  d'Intégration » et différentes méditations ouvrent la voie à des expériences d'éveils spirituels uniques à chacun-e.  Par le travail accompli, un dynamisme de vie se fraye alors un chemin au-delà des blessures, et crée un Pas-Sage menant au cœur de l’Essence divine. Ces expériences spirituelles qui se manifestent et se déploient, apportent un sentiment profond de bien-être et une liberté intérieure qui prend forme dans le monde extérieur avec une toute nouvelle créativité et un nouveau rayonnement à travers le regard de la personne transformée.

Il est intéressant de savoir que beaucoup de religieux pratiquants et spirituels évitent d’aller à l’écoute de leurs émotions en croyant les purifier par des mantras ou des rituels et les lâcher-prise grâce à la méditation, il semble qu’au final la manière la plus efficace et la plus intègre d’évoluer est d’aller tout simplement à leur rencontre. Et en acceptant de ressentir ses émotions à travers leur corps (sensations), il est possible de connaître ses réels besoins qui sont souvent dissimulés par les jugements et les inhibitions.   Ainsi, une « réelle expérience spirituelle transformative» peut alors se manifester.

code du menu section ici